Boy Wonder

Après avoir été témoin du meurtre de sa mère, un jeune de Brooklyn devient un vigilante et tente de sauver ceux qu’il peut.

Entre héros et criminel, la limite est vite atteinte.

Nationalité USA
Réalisé en 2011  par Michael Morrissey

J’ai été surprise de découvrir ce film de super-héros américain, dont personne ne parle, dont personne n’a même jamais entendu parler. Le thème est pourtant d’actualité comme on peut le constater sur grand écran.

Qui en voyant ces films de grands super héros ne s’est pas imaginé avec un pouvoir et tout le bien qu’il en ferait ?

ZumfPhX.jpg

Sean, le héros du film, décide qu’il n’a pas besoin d’attendre un pouvoir spécial pour devenir un super héros. Il décide donc de devenir un vigilante, tachant de secourir ceux qui en ont besoin lors de ses patrouilles. Il a même accès à des informations internes grâce à son job/passe-temps dans la police. On pourrait le comparer à Batman… sans la carrure, la grosse voix, les gadgets, la Batmobile… bon, ok, il reste pas grand chose. Il ne reste surtout son traumatisme d’enfant.

Bien entendu, comme tout super-héros qui se respecte, Sean a un passé sombre, il a été le témoin du brutal meurtre de sa mère. D’un tempérament plutôt dépressif, il a des principes moraux pas vraiment honorables. Il utilise volontiers la violence contre les malfrats qu’il affronte.

hero_EB20111026REVIEWS111029991AR.jpg

Le film s’intéresse à la finalement fine limite entre être un super-héros qui défend les victime, et être une personne violente et vengeresse qu’il faut stopper. La question de la revanche personnelle est toujours un thème intéressant, quand la justice de l’état de donne pas toujours la garantie de résultat, la quête de vendetta devient alléchante.

Dans la lignée de Kick-Ass, Boy Wonder est un film de super-héros réaliste, mais plus sombre et dramatique, et une réussite pour le premier film de Michael Morrissey. Il semble que le genre devient plus populaire avec également Prisonners dans une (beaucoup) plus grosse production.

Pour ceux qui ne savent pas où le trouver, il est dispo sur Outbuster 

Je recommande:
  • Super: cette fois un homme d’age mur devient un super héros, une comédie satirique à l’humour noir bien trempé
  • J’ai rencontré le diable: l’idée sud-coréenne de la vengeance (ma critique)
  • Dead Man’s Shoes: la vengeance façon UK, de Shane Meadows avec l’excellent Craig Considine
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s